Se réorienter

Se réorienter … pour enfin faire ce qu’on a envie ! Pour enfin vivre sa vie et pas celle que les autres imaginaient pour nous et je ne parle pas seulement des parents mais aussi des amis bien pensant que la vie met sur notre chemin.

Il y a à peine 2 minutes je vois passer sur facebook le statut simple d’une maman heureuse de dire que sa fille à réussi son année préparatoire de patisserie, heureuse et très fier ! Sa fille a eu le courage de prendre une autre direction. Et là je me souviens que depuis l’enfance mon plus grand désire c’est de coudre et je vois encore ma mère me dire non, tu fera des études ! Elle ne voulait pas me voir « gacher » ma vie comme elle. Ne voulait pas me voir galérer comme elle.

J’ai donc fait compta ! Sans difficultés aucunes, issue d’une famille d’imigrer j’ai toujours étudier seule et fait mes devoirs seule, et oui, je fais partie de cette génération qui avait des devoirs à faire à la maison et j’ai survécu à tout ça. J’ai travaillé, pas beaucoup dans la compta, ça ne m’intéressait pas vraiment. Et j’ai surtout toujours cousu, mais pas seulement, j’ai aussi fait 10 ans d’aquarelle et puis un jour j’ai découvert la céramique. Ma tête fontionne très bien mais mes mains prennent toujours le dessus, elles sont mon âme.

Depuis 2 ans je me suis réorientée parce que mon rêve c’est ça ! Enfin vivre de la création, en vivre chichement mais oui, en faire mon métier. J’ai essayé de mettre toutes les chances de mon côté, je ne me suis pas jetée la tête la première dans une chimère, je suis non seulement créatrice mais aussi gestionnaire d’entreprise et cela demande beaucoup d’énergie au quotidien. Je suis comptable, je suis responsable de la communication, je suis tout ça à la fois. Et surtout je suis heureuse !

Et ma mère me direz vous ? Elle aussi elle est heureuse et fier de sa fille. Parce qu’il ne faut pas oublier qu’elle m’a appris beaucoup de ce que je connais en couture et autres travaux d’aiguilles, dans ce que je fais il y a un peu d’elle aussi et de mon père qui lui m’a toujours soutenue. Et les personnes qui me regardaient d’un air rempli de pitier quand je leur disais que j’étais artiste aujourd’hui me regarde avec envie parce que j’ai eu le courage qu’eux n’ont pas !

Aujourd’hui je vis en marge de la société, j’ai un statut hybride, je suis smartienne ! Statut très particulier en Belgique fait pour permettre aux artistes et créateurs d’être enfin reconnu, enfin ça c’était avant, maintenant c’est surtout fait pour pouvoir nous radier du chômage et nous jeter à la rue, mais ce n’est pas grave, je continue à me battre pour accomplir mon rêve.

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 Comments

  1. Mademoiselle Catherine

    Continue de te battre pour tes rêves et ta véritable vocation, Alida !
    Ce sont les personnes comme toi qui font que le Monde est un endroit où il fait, malgré tout, bon vivre !
    Et mille mercis pour ce billet aussi sincère que touchant.

    Répondre
    1. admin

      je ne risque pas de baisser les bras 😉

      Répondre
  2. Cécile Horris

    Alida, quel beau parcours, courageux et volontaire, quel talent aussi, et merci, déjà pour ce que tu crée et que j’apprécie, et pour ton soutien à une mère qui fait ce qu’elle peut ^^

    Répondre
    1. admin

      continue cécile, le soutien est très important quand on prend une autre direction 😉

      Répondre
  3. Claudine

    C’est simplement expliqué avec beaucoup d’humanité et je crois que oui il faut du courage, de la volonté et beaucoup de désir pour maintenir un cap, un choix voire un idéal dans un monde aussi difficile à vivre que celui de cette époque. Il faut savoir faire ses choix mais aussi avoir l’ o p p o r t u n i t é de les réaliser et si celle-ci se présente il faut s’engouffrer dans la brèche pour prendre possession de son « moi ». Je te connais un peu mais il me semble si peu et pourtant je sens chez toi ce vouloir et ce pouvoir intenses pris sur toi d’attiser la flamme de la création. Il n’y pas grand chose à ajouter sinon de continuer à construire ton rêve. Tu possèdes la clé indispensable pour çà, la Foi …. en toi…. Seul cela compte.

    Répondre
    1. admin

      la Foi déplace des montagne 🙂

      Répondre
  4. Monique Debray

    Bravo Alida ! Je t’avais croisée aquarelliste de talent, je t’ai retrouvée artiste-gestionnaire-comptable-cuisinière enthousiaste ! Ne perds pas cette lumière que tu nous montre

    Répondre
  5. Laetitia

    3 ans plus tard, tu as eu tellement raison d’y croire!!! (Je parcours tout ton blog ce matin…)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *