Actualité

La motivation : où la trouver ?

La motivation : où la trouver ?

Vous êtes vous déjà demandé ce qui vous apportait la motivation de vous lever chaque matin ?

Ce questionnement c’est amplifiée chez moi récemment lorsque j’ai décidé de reprendre un peu le sport et d’aller courir trois fois par semaine, ajouté à mon objectif de 6000 pas par jour !

J’ai commencé la semaine dernière et, si l’objectif des 6000 pas n’a vraiment pas été difficile à atteindre, courir un jour sur deux, me lever tôt, vu les températures, n’a pas été aussi facile à mettre en route. Je me suis rapidement rendue compte qu’il fallait que je me motive mentalement avant de démarrer, un peu comme un échauffement.

La motivation mentale, échauffement de l’esprit !

A chaque nouvelle cession de course, je démarre en marchant pendant une dixaine de minutes pour m’échauffer. Les premiers jours, au départ de la partie course, je me voyais vraiment en difficulté, il me fallait m’encourager mentalement, les premiers mètres étaient vraiment compliqués. Je pensais m’arrêter de suite, ne jamais y arriver. Mentalement je me récitais des phrases de motivation :

  • Vas-y, tu es la plus forte !
  • Tu vas y arriver, tu l’a déjà fait !
  • Ne lâche rien !
  • Tu peux y arriver !

C’était vraiment compliqué parce que je sentais bien que non seulement l’esprit ne suivait pas mais forcément le corps avait difficile aussi.

La seconde semaine, j’ai donc décidé d’associer l’échauffement physique que je fais en marchant avec l’échauffement mental. La motivation a donc commencé avec le départ de la course, avant que je ne sois en difficulté. Et, j’ai pu non seulement augmenter la distance parcourue mais également la vitesse. Franchement j’étais super fière de moi.

Et puis je redémarre aujourd’hui, cinquième cession de course, et dès le départ, dès mon réveil d’ailleurs, je sens que ça va être compliqué. Je sens qu’il va me falloir vraiment beaucoup de motivation pour arriver à boucler mon circuit. Et je sens bien, au fur et à mesure de mon avancée, que je lâche prise. Je fini par m’arrêter de courir, j’ai continué en marchant, repris un peu plus loin, mais quand même, vraiment dur !

Je râle un peu sur moi, j’ai déjà fait ce tour, j’en suis capable ! Et pourtant aujourd’hui je n’y arrive pas, je m’en veux et tout y passe. Je me sens en colère contre moi-même. Pourquoi n’ai-je pas trouvé la motivation nécessaire à y arriver aujourd’hui ? Et surtout pourquoi ne puis-je pas juste être compréhensive avec moi ?

C’est quoi la motivation ?

Oui, c’est quoi au juste ? Parce que je me trompe peut-être de méthode.

La motivation désigne l’action de l’ensemble des forces conscientes ou inconscientes qui nous poussent à agir dans un certain sens, à adopter un certain comportement.

piloter.org

En rentrant de cession de course avec tout ce questionnement, je me plonge dans quelques recherches, parce que je ne comprends pas pourquoi je n’y suis pas arrivée. Sur un site je découvre cette définition de la motiviation et également des conseils très intéressant. A lire à tête reposée !

Petite introspection

Et si j’étais juste un peu plus fatiguée, il fait un peu plus chaud, j’essaye de maintenir un rythme soutenu dans ce que je fais. Et si j’étais un peu moins dure avec moi-même.

C’est certain que je ne suis pas tendre avec moi-même et pourtant j’ai de quoi être fière de moi malgré ce petit échec. L’année dernière j’ai perdu 10 kilos sans l’aide de personne, j’ai bien dû me motiver pour y arriver et ce n’était pas simple à 50 ans. J’avoue ne vraiment pas avoir envie de les reprendre mais tout cela me fait peut-être devenir trop exigeante avec moi-même.

En conclusion

J’ai décidé qu’aujourd’hui j’allais être gentille avec moi-même. Que j’allais juste lâcher prise un peu et être fière de moi, même lorsque je ne boucle pas complètement l’objectif que je m’étais fixé.

Et vous, comment vous motivez vous ?


PS : j’ai tendance à faire des fautes d’orthographe, si vous me laissez un petit commentaire ou un message, je les corrigerais et m’améliorerais, cela sera bien plus sympathique que la critique qui pourrait en découler !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.