Les raviolis de ma Nonna

Je suis un spaghetti-fromage comme dit souvent mon homme pour me taquiner. Mélange du sud et du nord avec un papa italien et une maman hollandaise et c’est en Belgique qu’ils se sont rencontrés tous les deux. Ma mère n’a donc pas appris à faire ces raviolis avec sa propre mère mais avec ma Nonna, en Italie, tout petit bout de femme, mère-courage. Elle n’a pas eu le temps de me transmettre sa recette, juste le temps de m’apprendre à plumer un poulet, on ne sait jamais, ça peut toujours servir. Mais ma mère me l’a transmise ! Je me souviens de ces longues après-midi où toutes les deux nous faisions ces raviolis par centaine.

nonna bambina

Je vais donc essayer de vous transmettre cette recette. Oui, essayer parce que chez nous on cuisine avec le coeur et un peu de ceci et de cela, très difficile donc pour moi de vous donner des quantités, juste des sensations, des sentiments.

Pour réaliser la pâte vous avez besoin d’une machine à pâte ou laminoir, ça ne s’invente pas ! Elle vous servira pour aplatir la pâte en longues bandes que vous pourrez farcir.

laminoir à pâtes

Pour 1 kg de farine prévoir 4 oeufs, du sel et un peu d’eau.

Verser la farine sur un plan de travail et former un puis au milieu, ajouter le sel et les oeufs. Commencer à mélanger doucement en conservant bien les parois du puis qui vous permet de canaliser les oeufs. Lorsque les oeufs sont intégrés, malaxer la pâte en ajoutant toujours la farine au fur et à mesure et si besoin ajouter un peu d’eau. Là pour les quantités c’est très compliqué pour moi, la pâte, il faut la sentir ! Elle doit être élastique et pas collante sur les mains. Lorsque vous enfoncé un peu un doigt dedans elle doit revenir doucement à sa forme d’origine.

Pour la farce, j’utilise du haché de porc et de veau mais là aussi n’hésitez pas à vous laisser aller et tester des choses différentes. Sinon 1/2kg de haché, 2 oeufs, persil, sel, poivre et fromage (parmesan et gruyère ou selon vos goûts). Bien mélanger le tout.

Passons à la confection !

La machine à pâte comme je vous le disais va vous permettre d’étaler la pâte. Prendre une portion de pâte et la passer dans la machine. Commencer toujours par un grand écartement puis au fur et à mesure diminuer pour avoir une pâte fine. Vous allez obtenir de longues bandes de pâte à placer devant vous dans le sens de la longueur.

Ensuite, placer au milieu, tous les 4-5 cm une petit quantité de farce et replier la pâte sur toute la longueur. Bien écraser entre chaque ravioli avec le doigt et couper (dimensions +/-3x4cm). Lorsque tous vos raviolis sont coupés, écraser à nouveau le contour avec les dents d’une fourchette pour éviter qu’ils ne s’ouvrent à la cuisson. Et si vous avez une fille c’est là qu’elle entre en jeux. Ecraser le bord c’est un travail très important mais également très facile à réaliser, toutes les petites filles (ou petits garçons) peuvent le faire et quel fierté au moment du repas.

Placer les raviolis sur un drap posé sur un plat. Vous pouvez facilement poser plusieurs couches de raviolis en intercalant toujours un drap entre deux. Et si vous désirez les congeler c’est également très facile : poser le plat au congélateur le temps qu’ils prennent, vous pourrez ensuite les mettre en sachet.

Pour la cuisson, à l’eau bouillante comme pour les spaghettis.

Temps de cuisson : je vous conseille de goûter au moment où les raviolis commencent à flotter à la surface de l’eau parce que vraiment je ne saurais pas vous dire combien de minute de les laisser !

Voilà, cette recette un peu vague mais ce sont celles qui laissent la plus grande liberté !

Buon appetito piatto pulito !

les raviolis de ma nonna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *